Documents

Les documents présentés dans cette rubrique sont des parties de rapports ou il est fait mention de certains phénomènes appuyer par des témoignages importants.

Vous trouverez les photocopies de rapports et pour certains leur traduction.


Un memorandum sur l'analyse de photographie d'ovnis :


Ovni au dessus d'installation atomique (documents et traduction) :

Traduction :

Office Memorandum - United States Government
A:    DIRECTEUR, FBI    DATE: 31 Janvier 1949
DE:    SAC, SAN ANTONIO   
SUJET:    PROTECTION D'INSTALLATIONS VITALES
(illisible) FILS 65-58300   

CONFIDENTIAL
Aux conférences hebdomadaires récentes du renseignement du G-2, de l'OHI, de l'OSI et du F.B.I., dans la quatrième région militaire, les officiers de G-2, quatrième armée, ont discuté du point des "engins volants non identifiés" ou "phénomène aérien non identifié" autrement connu sous le nom de "disques volants," "soucoupes volantes," et "boules de feu." Cette question est examinée de façon top secrète par les Officiers du renseignement à la fois de l'Armée et de l'Armée de l'Air.
Il est bien connu qu'il y ait eu lieu pendant les deux dernières années des rapports des diverses parties du pays d'observation d'objets aériens non identifiés qui ont été baptisés "disques volants" et "soucoupes volantes" dans le jargon des journaux. Les premières telles observations ont été rapportés de Suède, et on a pensé que les objets, dont la nature était inconnue, pourraient être venus de la Russie.
En Juillet 1948 un engin volant non identifié a été "vu" par un pilote et un copilotes et un ou plusieurs passagers de la compagnie Eastern Airlines à bord d'un avion de la Eastern Airlines au-dessus de Montgomery, Alabama. On a rapporté qu'il est d'un type non conventionnel sans ailes et a généralement ressemblé à un "vaisseau fusée" du type représenté dans les bandes dessinées. On a rapporté qu'il a des fenêtres; qu'il avait été plus grandes que l'avion de ligne de Eastern Airlines, et qu'il a voyagé à une vitesse estimée de 2700 miles à l'heure. Il est apparue hors d'un front orageux en avant de l'avion de Eastern Airlines et a disparu immédiatement en un autre nuage en manquant de peu une collision avec l'avion de Eastern Airlines. Aucune perturbation sonore ou de l'air n'a été notée en liaison avec cet apparition.
Pendant les deux derniers mois diverses observations de phénomènes non expliqués ont été rapportés à proximité de l'A.E.C [la Commission de l'Energie Atomique] à Los Alamos, Nouveau Mexique, où ces phénomènes semblent maintenant être concentrés. Durant Décembre 1948, les 5, 6 8, 13, 14, 20 et 25 des observations de phénomènes non expliqués ont été faites près de Los Alamos par des Agents Spéciaux du Bureau des Enquêtes Spéciales; des Pilotes De Ligne aérienne; des Pilotes Militaires; des Inspecteurs de la Sécurité de Los Alamos, et des citoyens civils. Le 6 Janvier 1949, un autre objet semblable a été aperçu dans le même secteur.
[censuré: Le Dr. Lincoln La Paz], un spécialiste des météores d'une réputation certaine, a été généralement responsable des observations près de Los Alamos, essayant d'apprendre les caractéristiques du phénomène non expliqué.
Jusqu'à maintenant peu d'information concrète a été obtenue. [*]
CC: El Paso (2)
Dallas (2)
Little Rock (2)
Oklahoma City (2)


Rapport de l'US Air Force sur les objets volants (documents et traduction) :

Traduction :

AFOIR-CO-5
GSGID
A l'attn: Branche des Plans et Collection
Lt. Col. Smith     Reportage d'Informations sur les "Disques Volants."
SQ. USAF - AFOIR    
26 FEV 1948
Lt. Col. Garrett/dk/4544

1. C'est la politique de l'Armée de l'Air de ne pas ignorer les rapports d'observations et des phénomènes dans l'atmosphère, mais que d'identifier qu'une partie de sa mission est de rassembler, assembler, évaluer, et agir sur les informations de cette nature.
2. En mettant en application cette politique l'Air Material Command a été désigné comme l'agence de l'Armée de l'Air qui doit rassembler, assembler, évaluer et distribuer aux organismes gouvernementaux et contractants intéressés toute les informations au sujet des observations et des phénomènes dans l'atmosphère qui peuvent être considérés être un souci de sécurité nationale.
3. Toutes les installations de l'Armée de l'Air dans et en dehors de la Zone de l'Intérieur et de l'Alaska ont été chargées de rapporter toutes les observations, ou informations au sujet des observations qui proviennent à leur attention, directement au général commandant l'Air Material Command, base aérienne de Wright Patterson, Dayton, Ohio, à l'attn: MCI.
4. 4. L'Air Material Command a été autorisé à contacter directement toute installation de l'Armée de l'Air lorsque cela est requis pour constituer des informations additionnelles sur les disques volants.
5. Il est demandé que tous les départements de l'Armée soit également chargés de rapporter de telles occurrences directement à l'Air Material Command et qu'ils soient informés de ce que l'Air Material Command soit autorisé à les contacter directement si nécessaire, en relation avec de telles occurrences.
6. Si possible, les rapports pour l'Air Material Command devraient inclure les informations suivantes:
a. Localisation et date et heure de l'observation
b. Météorologie au moment de l'observation
c. Noms, professions, et adresses des témoins
d. Photographies des objets, si disponibles
e. Objet vu:
(1) Nombre    (4) Couleur    (7) Manoeuvrabilité    (10) Echappement   
(2) Forme    (5)    Vitesse    (8) Altitude    ou non
(3) Taille    (6) Cap    (9) Sons       

f. Remarques d'ordre générales
POUR LE CHEF D'ETAT MAJOR: C. P. CABELL
Major Général, U.S.A.F.
Chef du Renseignement de l'Air Force.
Direction du Renseignement


Memorandum du FBI pour l'accès aux soucoupes volantes (documents et traduction) :

Traduction :

M. (nom censuré) a également discuté de ce point avec le Colonel L.R. Forney du MID (Division du renseignement militaire). Le Colonel Forney a indiqué que c'est son attitude que puisqu'on a établi que les disques volants ne sont pas le résultat de la moindre expérience de l'armée ou de la marine, le sujet est d'intérêt pour le FBI. Il a déclaré qu'il était de l'opinion que le FBI, si c'est possible, devrait accéder à la demande du Général Schulgen.
SWR: AJB (initiales)
ADDENDUM
Je recommanderais que nous informions l'armée que le FBI ne pense pas qu'il doive prendre part à ces investigations, étant noté qu'un grand volume de ces disques allégués rapportés trouvés ont été des farces. On ne pense pas que le bureau accomplirait quoi que ce soit en entrant dans ces investigations.
DML (agent spécial Ladd - signature sous ses initiales)
(Clyde Tolson)
(J. Edgar Hoover)
Je le ferais mais avant d'être d'accord nous devons exiger le plein accès aux disques récupérés. Par exemple dans le cas de LA l'armée l'a saisi et ne nous a pas laissé l'avoir pour examen."

 

Rapports d'objets non-conventionnels aux abords d'installations sensibles (documents et traduction) :

Traduction :

QUARTIERS GENERAUX DE LA QUATRIEME ARMEE
Fort Sam Houston, Texas
452.1 AKADB
/dob
13 janvier 1949
SUJECT: Engins volants non conventionnals (control No. A-1917).
A: Directeur du Renseignement, GSUSA
Washington 25, D.C.
1. Le Résumé d'Information ci-inclus, sujet, "engins volants non conventionnels (numéro de contrôle A-1917)," daté du 13 janv. 49, est expédié pour votre information et pour toute action considérée nécessaire.
2. Des agences au Nouveau Mexique sont considérablement préoccupées par ces phénomènes. Elles sont de l'opinion qu'une certaine puissance étrangère fait des "tirs d'exploration" avec un certain dispositif de super-stratosphérique conçu pour s'autodétruire. Ils pensent également que quand le dispositif sera perfectionné en précision, on éliminera le facteur d'autodestruction en faveur d'une ogive.
3. Une autre théorie avancée et probablement acceptable réside dans la croyance que ces phénomènes sont le résultat de la guerre radiologique expérimentée par une puissance étrangère, ou mieux, que ces rayons peuvent être mortels ou pourraient être considérés comme la cause de certains des accidents d'avions qui se sont produits récemment.
4. Une autre opinion qui est également avancée est celle qu'il est fortement probable que les Etats-Unis puissent mener quelques expériences top-secrètes.
5. Il est estimé que ces incidents sont d'une importance tellement grande, particulièrement parce qu'ils se produisent à proximité d'installations sensibles, qu'un conseil scientifique soit envoyé à ce lieu pour étudier la situation en vue d'arriver à une solution à propos de ces phénomènes extraordinaires avec le moindre retard possible.
6. Il est en outre demandé que notre quartier général soit mis au courant des mesures prises à propos de ceci et d'un rapport précédent pour que nos agences qui les rapportent puissent être informées.
POUR LE GENERAL COMMANDANT,
EUSTES L. POLAND
Colonel, GSC
AC of S, G-2
1 pièce jointe.:
Comme indiqué
CONFIDENTIEL

Récupération d'ovni et de leur occupants en 1950 (documents et traduction) :

Traduction :

Office Memorandum - UNITED STATES GOVERNMENT
TO: DIRECTEUR DU FBI
FROM: ??, SAC, WASHINGTON
SUJECT: SOUCOUPES VOLANTES
      INFORMATION CONCERNANT LES
22 Mars 1950.
L'information suivante à été fournie à SA [Censuré]
Un enquêteur des Armées de l'Air a déclaré que trois prétendues soucoupes volantes avaient été récupérées dans le Nouveau Mexique. Elles ont été décrites comme étant de formes circulaires avec une élévation en leurs centres, approximativement de 50 pieds de diamètre. Chacune était occupée par trois corps de forme humaine mais de seulement 3 pieds de taille, habillés d'une combinaison métallique d'une texture très fine. Chaque corps était dans des bandages semblables aux costumes contre l'évanouissement employés par les pilotes d'engins à haute vitesse et les pilotes d'essai.
Selon l'informateur de Mr [Censuré], les soucoupes ont été trouvées au Nouveau Mexique du fait quele gouvernement a un radar de très haute puissance installé dans ce secteur et que l'on pense que les radars interfèrent avec le mécanisme contrôlant les soucoupes.
Aucune évaluation supplémentaire n'a été entreprise par l'Agent Spécial [Nom censuré] concernant ce qui précède.
[Le nom de l'auteur du mémo est censuré]

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×